Ce vignoble est sans conteste le plus vieux de France. IL s’agit aujourd’hui du second vignoble français en matière de production de vins fins, derrière le bordelais, avec 59 000 ha.Le climat est assez hétérogène tout au long de ce fleuve. Le Nord est plutôt continental, avec des printemps doux et des étés chauds. Le sud est lui complètement méditerranéen, bien qu’atténué par les effets du Mistral, vent froid du Nord, pouvant souffler pendant des jours sans trêve.

Les formations rocheuses résultent du combat géologique entre le massif central et les Alpes. Le Rhône s’est frayé un chemin entre ces montagnes jusqu’à la mer. Au Nord, on trouve les roches anciennes volcaniques (granitiques) du massif central, avec de fines couches de terre superficielle: silex, craie, mica, souvent érodées. Au sud, la vallée s’élargit et le sous sol est d’avantage calcaire, sablonneux ou argileux, avec une couche superficielle composée de cailloux et de galets provenant du recul des glaciers.

On trouve au nord de très fortes pentes, avec une mécanisation difficile et une forte érosion, et au sud, au fur et à mesure de l’élargissement de la vallée, des coteaux de moins en moins escarpés avec des étendues de plus en plus vastes.rn3.

Les styles de vins
Rosés : Contrairement au vignoble provençal, le rosé n’est pas la spécialité des côtes du Rhône, mis à part le célèbre cru de Tavel, considéré par beaucoup comme le meilleur rosé de France. La plupart du temps, le rosé est considéré comme un produit secondaire élaboré pour renforcer les rouges et pour faire plaisir aux touristes.

Rouges : Des vins relativement légers aux vins de grande garde, la palette est très large dans les côtes du Rhône. Les vins les plus prestigieux (Côte rôtie, Hermitage, Châteauneuf du Pape…) ont désormais atteint dans le cœur des critiques et des amateurs, la même valeur que les crus les plus célèbres du bordelais ou de bourgogne.

Blancs secs : Les vins blancs des côtes du Rhône très amples, très gras, tout en rondeur contrastent avec la plupart des vins blancs des autres régions à cause de leur acidité plus faible.

Vins doux naturels : En blanc, avec un des meilleur muscat du monde, à Beaume de Venise. En rouge, sur la commune de Rasteau. On trouve également sur certains millésimes dans le nord des côtes du Rhône, sur Hermitage et Condrieu, une petite production de vins moelleux issus de raisins passerillés.

Vins effervescents : à St Péray est produite une méthode traditionnelle réputée. L’autre célébrité régionale est la fameuse clairette de Die, désormais d’avantage élaborée à base de muscat que de clairette (elle est ainsi devenue beaucoup plus aromatique).

Le vignoble s’étend le long des deux rives du Rhône, sur une longueur de 200 km de Vienne à Avignon, avec une interruption entre Valence et Montélimar.
Côtes du Rhône septentrionales : De Vienne à Valence.Sous sol granitique et escarpement représentent les deux gros facteurs de qualité. Les vins rouges sont quasiment uniquement élaborés avec de la syrah. Les blancs de Condrieu et château Grillet représentent la meilleure expression du viognier. Hermitage, St Péray, St Joseph… sont eux élaborés avec roussanne et marsanne.

On trouve 8 AOC: Côte-Rôtie et Cornas uniquement en rouge. St Joseph, Crozes-Hermitage, et Hermitage en rouge et en blanc. Condrieu, château Grillet et St Péray uniquement en blanc.

Côtes du Rhône méridionales: De Montélimar à Avignon. Sous sol calcaire recouvert d’argiles ou de galets, et climat plus chaud donnent une configuration tout autre à la partie sud des côtes du Rhône. Le cépage rouge dominant est le grenache.

On distingue une hiérarchisation des appellations : Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Villages, Côtes du Rhône Villages avec le nom du Village, Crus.Les 5 Crus des côtes du Rhône méridionales sont: rnChâteauneuf du Pape (rouge et blanc), Gigondas (rouge et rosé), Vacqueyras (rouge), Tavel (rosé), Lirac (rouge, blanc et rosé). 16 communes peuvent apposer leur nom dans la catégorie Côtes-du-Rhône-Villages : Beaumes de Venise ( qui bénéficie de sa propre AOC en VDN), Cairanne, Chusclan, Laudun, Rasteau (qui bénéficie aussi de sa propre AOC en VDN), Rochegude, St Gervais, Sablet, Séguret, Valréas, Vinsobres, Visan, Roaix, Rousset les Vignes, St Pantaléon les Vignes et St Maurice sur Eygues.

Appellations : CLIQUEZ SUR LE NOM