Château BEAUCHENECHÂTEAUNEUF-DU-PAPE Château BEAUCHENE

Château BEAUCHENE 

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Bernard
1 452, route de Beauchêne
84420 Piolenc
Téléphone :04 90 51 75 87 
Email : info@chateaubeauchene.com 
Site : www.chateaubeauchene.com 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille de Michel Bernard est présente à Orange depuis le XVIIe siècle. Aujourd'hui, le Château constitue le siège de vinification et d'élevage des différents vignobles de la famille. Il comprend 70 ha de vignes : Châteauneuf-du-PapeRhône-Villages_definition.html" class="lexique" target="_blank">Côtes-du-Rhône-Villages, Côtes-du-Rhône. On trouve 3 types de terroir : des terrasses alluviales à gros galets de quartz roulés mélangés à de l’argile rouge sableuse (Châteauneuf-du-Pape et Côtes-du-Rhône Premier Terroir), des alluvions quaternaires caillouteuses en terrasse (CDR-Villages et CDR Grande Réserve), des sols remaniés sable-caillouteux de collines (CDRGrande Réserve). 
L’encépagement moyen comportant 52% de Grenache, 32% de Syrah et 12% de Mourvèdre. Pour les Vins blanc, Michel Bernard a retenu la quasi-totalité des cépages blancs (Clairette, Roussane, Marsanne, Viognier, Grenache blanc, Bourboulenc). 

Je trouve les blancs 2017 supérieurs aux 2016, nous dit Michel Bernard, c’est dû au parfait équilibre entre alcool et acidité, les Ph étaient bons, on obtient donc des Vins à la belle expression du fruit, avec beaucoup de fraîcheur, c’est un millésime qui a une bonne aptitude au vieillissement, c’est encore plus évident pour les rouges 2017. 
Le Côtes-du-Rhône rouge Grande Réserve, qui est notre produit phare en 2017, présente un parfait équilibre. Nous avons eu la chance de vendanger au bon moment, une bonne partie de notre vignoble n’a pas souffert de la sécheresse. Nous avons des sous-sols qui ont permis à la vigne de ne pas souffrir du stress hydrique. Une richesse Phénolique très importante, des Ph aux alentours de 3.60, idéal pour la garde, nous vinifions avec le respect du fruit. Ce 2017 a une belle expression du fruit. 
Nous proposons le Blanc 2016 et ensuite le 2017 à l’automne, le CDR Blanc Tradition et celui à dominante de Viognier 2017.
Depuis 15 ans, nous renouvelons progressivement le vignoble avec des plantations de Mourvèdre plus importantes que nous avions auparavant. L’avantage du Mourvèdre est qu’il résiste parfaitement à la chaleur, c’est un cépage qui donne du fruit et une bonne aptitude au vieillissement. 
En Châteauneuf-du-Pape, nous mettons en vente les 2014, 2015 et 2016 en fin d’année. Nous avons eu une belle série de millésimes, 2015, 2016 et 2017. Je trouve le 2016 supérieur au 2015 mais, en tous cas, ce sont deux très grands millésimes chez nous. 
Au Château Beauchêne, je ne produis pas de Vins trop puissants, trop brutaux, je cherche plus la finesse, nous vendons 90% de notre production à l’exportation. Mes Vins sont très fruitésarômes de fruits noirs sur mes Châteauneuf-du-Pape et fruits rouges sur les Côtes du Rhône. Je pratique des macérations longues, je n’aime pas les Vins confiturés, puissance, les tanins sont présents naturellement, les composés Phénoliques sont à un très haut niveau, le fruit est bien préservé, mes Vins sont élégants, l’alcool ne s’impose pas, même après quelques années, ils restent très équilibrés, et c’est important. 
Je fais l’élevage de mes Vins de façon partielle dans des demi-muids, le rapport volume vin-bois est particulièrement valable. Je n’aime pas trop boiser mes Vins et, avec le Grenache, les Vins sont assez sensibles à l’élevage barriques, si on boise trop les Vins, c’est que l’on a des défauts à cacher… 
Je privilégie le croquant du fruit et la finesse
J’ai des terroirs avec des parcelles disséminées, ce qui permet d’avoir les différents types de sol, cette complémentarité est tout à fait intéressante. 
Mes filles travaillent avec moi sur la propriété, Amandine s’occupe du Commercial et Estelle, qui était vétérinaire, après sa formation viti-œno, se prépare à me succéder pour le suivi du vignoble et l’élaboration des Vins.
Nous nous orientons vers le Bio-Contrôle et entamons une démarche de qualification environnementale. Nous garantissons à nos clients, après analyse officielle, zéro résidu dans les Vins. Je vends toute ma récolte en bouteilles, je n’écoule rien au négoce. 
Je suis rapporteur du Pôle d’Excellence 
Œnotourisme auprès du Ministère, et continue de développer mon Musée Conservatoire d’outils en rapport à la vigne et au vin. 

Estelle aime à préciser : depuis deux ans, nous nous efforçons de maintenir un haut degré de biodiversité sur et autour de nos parcelles : nous maintenons un ruban herbeux, travaillons avec des produits de bio-contrôle permettant à la vigne de mieux se défendre contre les maladies, nos sols sont régulièrement analysés ainsi que tous nos Vins. Trois ruches ont été installées en bordure du vignoble. Pour notre actualité, nous préparons pour la récolte 2018, un plan de replantation de ceps manquants sur les vieilles parcelles. Le millésime 2017, en volume inférieur, à l’image de la production viticole française, se prépare tranquillement dans notre chai. Le Côtes-du-Rhône Pavillon Rosé et les blancs (dont le fameux Viognier) sont embouteillés au début de l’année.

Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge Grande Réserve 2014, 80% Grenache, 15% Syrah, 5% Mourvèdrevignes de 100 ans, issues des terrasses alluvionnaire de galets roulés et de sables fauves), très typé, d’une belle charpente, riche, aux arômes délicats où dominent les fruits cuits et les sous-bois, aux tanins très présents mais veloutés, de bouche agréablement poivrée, un grand vin complexe, de garde.
Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc Vignobles de la Serrière 2015, très charmeur, richement bouqueté, alliant puissance et élégance, où se mêlent des notes d’amande et de poire, suave, de bouche persistante, à ouvrir sur un turbot à la crème ou un risotto à la truffe blanche. Leur Châteauneuf-du-Pape rouge Vignobles de la Serrière 2012 est dense et très parfumé, de bouche charnue aux senteurs de cerise, de sous-bois et d’épices, un très joli vin, aux nuances de fruits macérés au palais. 
Goûtez le CDR blanc Grande Réserve 2015, Clairette 25%, Grenache blanc 25%, Roussane 25%, Marsanne 20%, Bourboulenc 5%, vif et frais, aux arômesd’agrumes et de fleurs blanches, d’une très jolie tenue en bouche, et ce CDR blanc Viognier 2016, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en persistance en finale, à déboucher sur des calamars à la provençale ou une salade de queues d'écrevisses.
Formidable Châteauneuf-du-Pape rouge Hommage à Odette Bernard 2010, de bouche ample, aux connotations de mûre et d’épices, très harmonieux, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de framboise surmûrie, de garde. Le jardin à la française du Château Beauchêne peut être privatisé pour organiser mariages et réceptions.